Agent immobilier indépendant : ce qu’il faut savoir

Généralement, un agent immobilier est un conseiller et un accompagnateur dans diverses transactions immobilières. Encore faut-il connaître les particularités d’un agent immobilier indépendant. D’autant plus que celui-ci n’exerce pas dans les mêmes conditions qu’un agent salarié.

Les missions

Comme mentionnées, les missions d’un agent immobilier indépendant ne diffèrent pas de celles d’un agent immobilier salarié. Notamment de la vente immobilière. Cela dit, l’agent est un intermédiaire entre le propriétaire et l’acquéreur. Celui-ci se charge du bon déroulement de la vente tout en tenant compte des intérêts de chacun. Sans surprise, l’agent immobilier est également un conseiller pour son client.

En outre, dans le métier d’agent immobilier indépendant, celui-ci a également pour mission la gestion locative des biens. Autrement dit, l’agent rapproche le bailleur et le locataire. Si son client est le locataire, l’agent se charge de trouver et proposer le bien en adéquation à ses attentes. Si le client est le bailleur, l’agent sélectionne et choisit le meilleur locataire pour le bien.

Conditions pour exercer

Sans surprise, l’exercice du métier d’agent immobilier indépendant est encadré par la loi. De même, la formation suivie est aussi importante. D’emblée, pour obtenir la carte professionnelle, il faut avoir le BTS « professions immobilières ». Un BTS Négociation et Relation Client est aussi possible dans certains cas. Il en est de même pour un master spécialisé ou un Bac+3 en cursus juridique, commercial ou économique.

Par ailleurs, comme mentionné, il faut avoir la carte professionnelle. Cette dernière est délivrée par les Chambres de commerce et d’industrie. Cette procédure est en vigueur depuis 2015, car avant, c’est la préfecture qui s’en occupe. Cette carte est importante à défaut de quoi on est passible de sanction ainsi que d’amende. Soit un emprisonnement pouvant aller jusqu’à 6 mois et 7 500 euros d’amende.

Avantages d’être un agent immobilier à son propre compte

Le premier avantage d’exercer en tant qu’indépendant est justement cette indépendance. Une indépendance au niveau de l’organisation et du fonctionnement. Cela dit, l’agent gère de A à Z son planning et en totale autonomie. D’autant plus qu’il n’y a pas de lien de subordination. Cela facilite et surtout accélère les prises de décisions ainsi que les propositions.

De plus, travailler à son propre compte permet également de maîtriser sa rémunération. En d’autres termes, il n’y a pas de salaire fixe. L’agent peut gagner plus pour le même travail. A condition bien évidemment de savoir bien gérer les finances et être raisonnable. De même, il est possible de constituer un portefeuille client bien garni. En effet, l’agent est plus en proximité avec les clients ce qui est optimal pour la fidélisation de ces clients.

Toute somme, le métier d’agent immobilier indépendant nécessite un formalisme important. Travailler à son propre compte est une alternative qui peut être intéressant. Cela dépend de la personnalité et ce que souhaite l’agent. En effet, bien que cela présente plusieurs avantages, il faut aussi noter les quelques points faibles. Notamment la pression et l’irrégularité qui sont inévitables dans ce domaine. Cela requiert une certaine discipline.