Devenir propriétaire : point sur le financement

Être propriétaire de son logement principal ou secondaire est le rêve de tout Français. Ce type de placement est, en effet, une valeur sûre. Il permet de se constituer un patrimoine, tout en se donnant l’occasion de faire une plus-value. Et dans le cadre d’un investissement locatif, il permet de bénéficier de revenus complémentaires.

Présenter un profil stable

Bien que devenir propriétaire soit un projet intéressant, il convient de le préparer minutieusement. Notamment, vous devez vous focaliser sur quelques points avant de vous lancer. Concrètement, vous devez définir votre objectif. Envisagez-vous d’en faire une résidence principale ou souhaitez-vous le mettre en location ? Sachez que la réponse à cette question dépend principalement de votre situation, de vos revenus, de vos objectifs de rentabilité… Quoi qu’il en soit, vous aurez sûrement besoin de contracter un prêt pour votre projet. Il est donc primordial de bien soigner son profil d’emprunteur. Autrement dit, pour obtenir un financement présentant de meilleures conditions, vous devez monter une situation financière stable.

L’importance de l’apport personnel

L’apport personnel est un atout important pour l’obtention d’un prêt bancaire. Il constitue un critère essentiel, en plus d’un contrat de travail stable. Certains établissements financiers exigent un apport de 10% du prix du bien. De plus, ce dernier vous permettra d’envisager une négociation. Néanmoins, certaines banques offrent aux jeunes emprunteurs le privilège d’octroyer un prêt sans apport personnel. Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à s’informer sur les prêts aidés comme le Prêt d’Action Logement ou le PTZ.