Les travaux de construction d’une maison en 3 étapes

Un projet de construction de maison est tant un projet long qu’un projet difficile. Plusieurs experts seront amenés à s’y intéresser depuis la recherche de terrain jusqu’à ce que la maison soit effectivement fonctionnelle. Il est indispensable de connaître les différentes étapes de construction pour avoir une idée de ce qui doit être fait et pour y être bien préparé. Zoom sur ce qu’il y a à savoir là-dessus.

Les préliminaires

À partir du moment où la construction d’une maison devient un projet, il faut passer par plusieurs étapes avant la préparation du terrain proprement dite. Il faudrait déjà commencer par avoir une visualisation brute de la maison : sera-t-elle en étages ou non traditionnelle ou moderne, combien y aura-t-il de pièces, etc. Il faudrait ensuite évaluer le montant des dépenses. Pour être préparé question budget, il est possible de demander des devis travaux de construction en ligne. L’idéal serait de penser au pourcentage d’apport personnel pour pouvoir, par la suite, chercher d’autres sources de financement. Remarquons qu’il est plus rentable d’emprunter une partie de la somme que de tout financer soi-même. Il faudrait ensuite rechercher un terrain qui soit constructible et correspondant à des critères prédéterminés. Il peut s’agir de la proximité de l’école des enfants, du lieu de travail des parents ou encore des commerces et autres commodités. Un autre critère pourrait être la facilité d’accès ou alors l’orientation. Le facteur sous-sol et risque naturel peut également entrer en jeu. Toutefois, il convient de prendre en compte les règles d’urbanisme en vigueur. Une fois le terrain identifié, il faudrait préparer les plans de la future maison. Cela peut se faire sur catalogue en faisant appel à des constructeurs de maisons ou alors sur mesure en ayant recours à un architecte. La prochaine étape consiste à demander un permis de construire en présentant un dossier complet et sans faille.

La mise en place de la maison

La première étape de la construction d’une maison est la préparation du terrain. Il faudra commencer par le piquetage ou le bornage qui auront besoin de l’intervention d’un géomètre vu qu’il consiste en la délimitation exacte du terrain. Vient ensuite le terrassement qui vise au déplacement de la terre et des roches pour permettre la mise en place des fondations. En parallèle devront être exécutés les travaux en rapport avec l’assainissement. Si la maison se rapporte à un système collectif d’évacuation, les travaux concerneront l’assainissement collectif ; sinon, il se pourrait que la construction s’oriente vers la mise en place d’une fosse septique. La prochaine étape est la construction des murs qui commencera en plaçant la partie inférieure des murs sur la fondation (le soubassement) en passant par le dallage pour terminer sur l’élévation des murs porteurs. Généralement, les murs de façades sont les premiers en place. Les constructeurs s’attaqueront ensuite à la charpente dont la conception dépend fortement des plans préétablis et des besoins en combles. Elle est formée de pièces de bois ou de métal et contribue à la stabilité de l’ensemble. Seront ensuite posés les éléments de couverture formés par les tuiles, les ardoises, etc. Il convient également de s’occuper de la fenestration et des portes ainsi que des travaux qui concernent l’isolation des murs et éventuellement, de la toiture.

Les travaux d’intérieur

À cette étape, la maison tient certes debout, mais n’est pas encore totalement fonctionnelle. Il est temps de s’inquiéter de tout ce qui se rapporte à l’intérieur. Déjà, il y a les cloisons qui aideront, avec les murs de refend, à constituer les diverses pièces de la maison. En même temps que leur mise en place, les constructeurs s’attaqueront à l’électrification de la maison. Ces travaux concerneront le passage des câbles dans les gaines et la mise en place du compteur et tableau électrique. Les prises et les interrupteurs seront également installés. En parallèle, les travaux de plomberie pourront commencer. Sont à citer l’installation de la tuyauterie, de la douche, des lavabos, de l’évier et des toilettes. Une fois ces actions entreprises, il sera possible de s’occuper du système de chauffage, de ventilation et de climatisation. Il ne restera plus qu’à intervenir sur les finitions. Les revêtements du sol et du mur prendront en compte le design, la facilité d’entretien et l’utilisation de la pièce. Le carrelage sera préféré dans les pièces humides tandis que le parquet servira pour les chambres et le séjour. Dans cette dernière étape seront installés les escaliers et les autres équipements d’intérieur tels que la bibliothèque ou les placards. Généralement, les finalisations sont effectuées en interne pour se permettre des économies de budget. Il est cependant préconisé de se rendre sur des sites d’aménagement intérieur pour que tout soit parfaite question espace et design.